Soupapes + Moteur + Cylindres

 La distribution à quatre soupapes - Ernest Henri Technique.com

La distribution à quatre soupapes - Ernest Henri Technique.com

Le coup de crayon de l'ingénieur est magistral et, si l'on peut dire, prophétique. Partant d'un gros monobloc borgne, il dessine une distribution à quatre soupapes par cylindres (formant un angle de 45° entre l'admission et l'échappement) et commandée par deux arbres actionnant directement les queues de soupapes.  [...] Pendant ces années, Ernest Henri poursuit ses chimères de multisoupapes et réalise un moteur 8 cylindres 32 soupapes de 4,5 litres de cylindrée. Par l'entremise du pilote René Thomas, les Établissements des Moteurs Ballot acceptent en 1919 de construire ce moteur et la voiture qui va autour.  [...] Les Moteurs Ballot, qui n'avaient jamais construit ni voitures ni bolides de course, conserveront une belle notoriété avec les 8 cylindres double arbre dus à Ernest Henri, ingénieur hors pair qui sombrera pourtant dans la misère.  [...]

 La culasse - Technique - Page 1.com

La culasse - Technique - Page 1.com

La culasse est la partie du moteur qui ferme le haut des cylindres et dans laquelle s'effectue la combustion. En général, les soupapes d'admission et d'échappement y sont logées. Sa forme et ses caractéristiques ont toujours été étroitement liées à l'évolution des moteurs et ont été plus particulièrement déterminées en fonction du type de distribution et de la forme de la chambre de combustion.  [...] En ce qui concerne la distribution, on utilisa, sur les premiers moteurs à gaz, des soupapes latérales. c'est-à-dire disposées de chaque côté du cylindre. Les vitesses et les pressions toujours croissantes des moteurs conduisirent, pour éviter des difficultés d'usinage, à adopter des soupapes d'admission automatiques commandées par la dépression créée pendant l'admission dans le cylindre.  [...] Pour cette raison, on adopta bientôt des chambres en L avec les deux soupapes du même côté. la bougie étant placée à proximité de la soupape d'admission pour être refroidie par le mélange aspiré, quand les culasses n'étaient pas séparées du bloc-cylindres, l'accès aux soupapes se faisait à travers des bouchons filetés en laiton ou en bronze, ce qui avait pour conséquence, à l'échappement, de créer des points chauds dans ces zones.  [...]

 Les soupapes - Technique - Page 2.com

Les soupapes - Technique - Page 2.com

A l'heure actuell, les constructeurs équipement les moteurs avec des soupapes à tête plate, car elles ne demandent pas d'usinage mécanique. les soupapes à tète concave ou convexe sont destinées uniquement à des applications spéciales. Les portées, qu'il s'agisse de la portée mobile de la soupape ou de la portée fixe du siège dans la culasse, possèdent une forme tronconique avec un demi-angle au sommet qui est généralement de 45°.  [...] Trois soupapes d'un moteur Porsche 6 cylindres endommagées à l'occasion d'un sur-régime par leur contact avec le dessus du piston.  [...] Ce jeu varie entre 0,2 et 0,6 mm, les valeurs les plus faibles étant généralement adoptées pour des moteurs à tiges et culbuteurs, tandis que les valeurs les plus élevées sont utilisées avec la commande directe des soupapes par arbre à cames en tête.  [...]

 Le moteur boxer - Technique.com

Le moteur boxer - Technique.com

Dans les moteurs à deux cylindres en ligne (par exemple, le moteur de la Fiat 500), les forces d'inertie du premier et du second ordre ne sont pas équilibrées, tandis que les couples d'inertie qu'elles engendrent sont équilibrés.  [...] Dans les moteurs à deux cylindres opposés (par exemple, le moteur de la 2 CV Citroën), les forces d'inertie sont, par contre, équilibrées, tandis que leurs couples ne le sont pas. Cette différence entre les moteurs en ligne et les moteurs à cylindres opposés se retrouve également avec les moteurs à quatre cylindres en ce qui concerne les forces d'inertie du second ordre (dans les deux types de moteur, tant les forces que les couples d'inertie du premier ordre sont équilibrés).  [...] Quand le nombre des cylindres est élevé, huit ou douze par exemple, il n'y a pratiquement pas beaucoup de différence dans l'équilibrage entre un moteur en ligne, en V ou à cylindres opposés. Les moteurs boxer les plus répandus sont certainement ceux de la 2 CV Citroën (2 cylindres) et de la Volkswagen.  [...]

 La culasse - Technique - Page 2.com

La culasse - Technique - Page 2.com

On vit également apparaître quelques moteurs présentant une solution intermédiaire. soupapes d'admission en tête et soupapes d'échappement latérales (disposition conservée jusqu'à une époque relativement récente sur les Rolls Royce, Bentley et Rover).  [...] Les culasses à soupapes latérales logées dans le bloc-cylindres ne permettaient pas d'atteindre des régimes supérieurs à 4000 tr/mn, surtout cause de la forme peu heureuse des conduits.  [...] Bientôt les soupapes en tête culbutées s'imposèrent. Pour des raisons de facilité d'usinage, les soupapes en tête furent tout d'abord placées côte côte parallèlement à l'axe des cylindres, disposition qui ne permettait pas l'utilisation de soupapes de grandes dimensions, les moteurs ayant général une course longue et un alésage réduit.  [...]

 La distribution - Technique - Page 3.com

La distribution - Technique - Page 3.com

Il s'agit de petits cylindres remplis d'huile, fermés par un petit piston qui commande la tige de soupape. Le cylindre communique avec le circuit de graissage. L'huile ne peut entrer (mais non sortir du cylindre) que grâce à une soupape unilatérale.  [...] S'il existe un certain jeu à la fermeture de la soupape entre la tige et le petit piston, l'huile afflue dans le cylindre en déplaçant le piston, ce qui rattrape automatiquement le jeu. Cette solution assure le silence de fonctionnement, mais elle ne peut être adaptée sur des moteurs rapides ou de compétition.  [...] L'avantage de la double voie de passage pour chaque phase présente, en contrepartie, l'inconvénient d'une étanchéité défectueuse de la soupape, ce qui en déconseille son utilisation dans les moteurs à carburation. Lorsque l'arbre à cames est dans le carter, le calage de la distribution est très simple.  [...]

 Le rupteur - Technique - Page 1.com

Le rupteur - Technique - Page 1.com

Le rupteur, ainsi appelé parce qu'il coupe périodiquement la liaison à la masse du courant primaire de la bobine, est constitué de deux contacts (vis platinées), d'un linguet d'ouverture et d'un ressort de rappel. Le dessin reproduit le rupteur d'un moteur à quatre cylindres.  [...] Le linguet comporte à son extrémité un patin en matériau isolant contre lequel frotte la came (pourvue d'autant de lobes que le moteur compte de cylindres). La came tournant à une vitesse égale à un tour par cycle du moteur provoquera donc un nombre d'ouvertures égal au nombre d'explosions d'un cycle.  [...] La rotation effectuée par la came entre deux ouvertures successives 1360° d'un tour par le nombre de cylindres du moteur) est appelée angle d'allumage. l'angle durant lequel les contacts restent fermés, angle de fermeture, ou akell angle. et l'angle pendant lequel la came provoque le déplacement du contact mobile, angle d'ouverture.  [...]

 Les soupapes - Technique - Page 1.com

Les soupapes - Technique - Page 1.com

Les soupapes en forme de champignon ont été utilisées tout d'abord dans les moteurs à tapeur et ont subi, dans cette application, une longue évolution, en passant par la forme à double siège, imaginée pour équilibrer la pression de la vapeur entre la chaudière et les cylindres sans avoir à vaincre des efforts trop grands sur la distribution.  [...] Leur ouverture s'obtenait grâce à la dépression créée dans le cylindre à l'admission. Cette solution simple entraînait un retard qui augmentait en même temps que le nombre de tours et diminuait le remplissage des cylindres, si bien que le moteur ne pouvait pas dépasser des régimes supérieurs à 1000 - 1300 tr mn.  [...] Le retard était moindre si on allégeait les obturateurs et si on affaiblissait les ressorts, mais cela diminuait d'autant la fiabilité du système. Aujourd'hui les soupapes automatiques ne sont plus guère utilisées que sur certains moteurs de marine à deux temps, pour l'admission, dans les compresseurs et dans les pompes mécaniques à essence.  [...]

 Le moteur quatre temps - Technique - Page 5.com

Le moteur quatre temps - Technique - Page 5.com

Phase ultime du cycle à quatre temps, l'échappement est l'évacuation des gaz résiduels de l'explosion à l'intérieur du cylindre.  [...] En raison de la parfaite étanchéité du moteur, ces gaz doivent être évacués à la fin de chaque cycle car leur présence dans le cylindre empêcherait rapidement tout mouvement du piston. Pour cela, l'arbre à cames commande l'ouverture des soupapes d'échappement qui communiquent avec le collecteur d'échappement puis avec le pot lui-même.  [...] Cet écoulement peut considérablement faire varier la puissance du moteur. C'est un point très étudié sur les véhicules sportifs.  [...]

 Le moteur turbo - Technique - Page 1.com

Le moteur turbo - Technique - Page 1.com

On a aussi pensé à augmenter le nombre de cylindres. 2 puis 4, 6, 8, 10, 12, 16 ceci afin de toujours diminuer l'espace entre les temps moteurs. Cette technique a cependant des inconvénients, l'encombrement, mettre un moteur 16 cylindres dans une Mini présente quelques problèmes évidents (quoique).  [...] Le but recherché est de suralimenter le moteur. Dans un moteur classique, la quantité de carburant admise dans les cylindres est limitée dans le rapport de combustion par la quantité d'air aspiré par la dépression créée lors de la phase admission.  [...] La proportion moléculaire du mélange air-essence ne pouvant pas varier, il faut donc, pour obtenir une suralimentation du moteur, comprimer le mélange avant son admission dans les cylindres afin d'en admettre plus.  [...]