Soupape + Commande + Distribution

 La culasse - Technique - Page 1.com

La culasse - Technique - Page 1.com

La culasse est la partie du moteur qui ferme le haut des cylindres et dans laquelle s'effectue la combustion. En général, les soupapes d'admission et d'échappement y sont logées. Sa forme et ses caractéristiques ont toujours été étroitement liées à l'évolution des moteurs et ont été plus particulièrement déterminées en fonction du type de distribution et de la forme de la chambre de combustion.  [...] En ce qui concerne la distribution, on utilisa, sur les premiers moteurs à gaz, des soupapes latérales. c'est-à-dire disposées de chaque côté du cylindre. Les vitesses et les pressions toujours croissantes des moteurs conduisirent, pour éviter des difficultés d'usinage, à adopter des soupapes d'admission automatiques commandées par la dépression créée pendant l'admission dans le cylindre.  [...] En effet, l'action de martèlement de la soupape sur son siège provoquait une diminution du jeu dans la commande de la distribution, et, à cette époque, un réglage au moins du jeu des poussoirs était nécessaire par journée d'utilisation. Ceci explique pourquoi les rendements, les pressions spécifiques et le régime de rotation du moteur restaient particulièrement bas.  [...]

 La culasse - Technique - Page 2.com

La culasse - Technique - Page 2.com

L'adoption définitive de la culasse démontable élimina ces bouchons et permit d'étudier avec une plus grande précision la forme de la chambre de combustion pour améliorer le rendement. Parmi les formes donnant un rendement appréciable, la culasse conçue par Ricardo, aux environs de 1920, s'imposa- Tout en conservant des soupapes latérales, elle permettait d'obtenir un rapport volumétrique relativement élevé et une bonne turbulence.  [...] Bientôt les soupapes en tête culbutées s'imposèrent. Pour des raisons de facilité d'usinage, les soupapes en tête furent tout d'abord placées côte côte parallèlement à l'axe des cylindres, disposition qui ne permettait pas l'utilisation de soupapes de grandes dimensions, les moteurs ayant général une course longue et un alésage réduit.  [...] Au cours des années soixante, la distribution arbre à cames en tête, avec commande directe des soupapes, s'est imposée progressivement, même pour la grande série.  [...]

 La distribution - Technique - Page 1.com

La distribution - Technique - Page 1.com

Les éléments fondamentaux de la distribution sont. les clapets, soupapes ou diaphragmes qui obturent les conduits et leur système de commande.  [...] Les divers systèmes de distribution sans soupapes ont atteint une grande diffusion dans les années vingt (Voisin, Panhard), mais sont désormais abandonnés dans les moteurs à quatre temps.  [...] Les mécanismes de commande assurent l'ouverture et la fermeture des soupapes au moment le plus opportun afin de garantir le meilleur remplissage du cylindre et la plus faible contre-pression à l'échappement. L'évolution historique de la distribution va de pair avec celle du moteur.  [...]

 La distribution - Technique - Page 3.com

La distribution - Technique - Page 3.com

La tige de la soupape se dilate plus que la structure environnante, ce qui nécessite un certain jeu (entre 0,15 - 0,50 mm) pour éviter, pendant la phase de fermeture, que les soupapes restent en appui sur la distribution au lieu de reposer sur leur siège, n'assurant donc plus l'étanchéité.  [...] L'avantage de la double voie de passage pour chaque phase présente, en contrepartie, l'inconvénient d'une étanchéité défectueuse de la soupape, ce qui en déconseille son utilisation dans les moteurs à carburation. Lorsque l'arbre à cames est dans le carter, le calage de la distribution est très simple.  [...] Pour une commande directe (ACT), le réglage s'effectue au moyen de cales d'épaisseur placées entre le poussoir et la came, ou bien au moyen de petites calottes placées à l'extrémité de la tige de la soupape. Tout réglage suppose alors la dépose de l'arbre à cames.  [...]

Le servo-frein - Technique - Page 3.com

En appuyant fortement sur la pédale, on provoque également l'ouverture de la soupape d'air et celui-ci commence à envahir la chambre postérieure du servofrein. La pression atmosphérique étant supérieure à la dépression existant dans le collecteur d'aspiration, la membrane se déplace en poussant la tige qui, à son tour, commande le piston de la pompe.  [...] Dans ces conditions on obtient une action constante sur les freins indépendamment de la course de la pédale. En cessant d'appuyer sur la pédale du frein, la pression hydraulique devient nulle dans le premier étage de la pompe, ce qui provoque la fermeture de la soupape communiquant avec l'extérieur.  [...] Les causes de mauvais fonctionnement d'un servofrein peuvent être nombreuses. Il faut surtout vérifier. le groupe de réglage, la soupape de non-retour et le diaphragme placé à l'intérieur du corps principal et veiller tout particulièrement, dans le groupe de réglage, au fonctionnement de l'entrée de l'air, à l'état de la membrane, au fonctionnement du petit piston de commande de la soupape, aux éventuelles fuites (dans la chambre au bas de la membrane il ne doit pas y avoir de traces de liquide de freins).  [...]

 Les soupapes - Technique - Page 2.com

Les soupapes - Technique - Page 2.com

La tranche terminale de la tige est plane et durcie, ou même réalisée avec un matériau rapporté, car c'est elle qui supporte la poussée lors de l'ouverture. La longueur de la soupape doit être telle qu'elle laisse à froid un jeu axial, afin que les diverses dilatations de la tige, des éléments de la distribution et de la soupape ne la fassent pas talonner, c'est-à-dire ne provoquent une fermeture imparfaite pendant les phases de compression par suite d'un contact avec le culbuteur.  [...] Ce jeu varie entre 0,2 et 0,6 mm, les valeurs les plus faibles étant généralement adoptées pour des moteurs à tiges et culbuteurs, tandis que les valeurs les plus élevées sont utilisées avec la commande directe des soupapes par arbre à cames en tête.  [...] Dans tous les cas, le jeu dépend des coefficients de dilatation de la soupape et de toute la chaîne cinématique de la distribution. Le dimensionnement des soupapes s'étudie sur la base de deux critères. l'un aérodynamique, qui détermine la section de passage et la vitesse du mélange en fonction du remplissage et de l'échappement les plus opportuns dans les diverses conditions de fonctionnement.  [...]

 La distribution - Technique - Page 4.com

La distribution - Technique - Page 4.com

Le temps d'admission correspond au temps de balayage. La loi de distribution est donc symétrique par rapport au P.M.B. Pour pallier cette limitation excessive dans les moteurs à haut rendement, on adopte deux ou quatre soupapes d'échappement.  [...] Pour ces raisons, on a essayé à plusieurs reprises des systèmes de distribution à calage variable, c'est-à-dire susceptibles de changer, suivant le régime moteur, la levée et le temps d'ouverture des soupapes. Les dispositifs permettant d'obtenir ces variations sont basés sur des cames coniques à déplacement axial, ou bien des culbuteurs à point d'appui déplaçable.  [...] Nous n'énumérerons pas ici les diverses solutions proposées, plus ingénieuses que pratiques, mais nous mentionnerons une distribution Fiat qui a donné d'intéressants résultats dans son application expérimentale sur des moteurs de type courant. Le mécanisme est formé par un quadrilatère articulé qui transforme en un mouvement alternatif le mouvement rotatif continu de l'arbre de commande.  [...]

 Le vilebrequin - Technique - Page 2.com

Le vilebrequin - Technique - Page 2.com

Le vilebrequin porte, à l'extrémité destinée à transmettre la puissance, une bride pour l'attaque du volant. celui-ci à son tour portera l'embrayage. A l'autre extrémité, une forme adéquate permet d'assurer le calage de l'engrenage de commande de la distribution et des poulies pour l'entraînement par courroies  [...] moteurs dérivés de moteurs de motocyclettes et, quelquefois, dans les moteurs de véhicules industriels. Ils furent utilisés autrefois en compétition. Dans les moteurs polycylindriques, pour régulariser le couple moteur qui pour chaque cylindre varie au cours du cycle et passe par sa valeur maximale tous les deux tours (moteurs à quatre temps), et pour rendre plus uniforme la rotation du vilebrequin, on fait en sorte que les combustions dans les divers cylindres se succèdent à intervalles égaux.   [...] A cet effet, on dispose les manivelles de façon que celles qui correspondent à deux cycles consécutifs se trouvent décalées, l'une par rapport à l'autre, d'un angle égal à 180 h/n degrés, h étant le nombre de temps et n celui des cylindres. Cela s'applique aux moteurs en ligne et aux moteurs en V, quand l'angle du V est égal à l'angle calculé par la formule indiquée ci- dessus, Il existe cependant des moteurs, surtout des bicylindres en V, où les diverses phases ne sont pas équidistantes entre elles.   [...]

 La commande desmodromique - Technique - Page 2.com

La commande desmodromique - Technique - Page 2.com

Dans la commande desmodromique, la fermeture de la soupape ne fait appel à aucun ressort. Elle s'effectue avec un mécanisme comparable à celle de la levée. Les frottements et les pièces en mouvements limitent hélas les performances du dispositif.  [...] L'idée fut de supprimer les ressorts et l'on inventa la commande desmodromique (du grec desmos=lien et dromos=course). Dans ce principe, la levée s'effectue de manière classique (poussoir ou culbuteur) mais la fermeture ne fait appel à aucun ressort. Elle fait appel, elle aussi, à un mécanisme de culbuteurs ou de poussoirs (système à double came par soupape) ou encore à une came rainurée commandant successivement les deux mouvements.  [...] Sur le papier, le gros avantage de la commande desmodromique est qu'elle permet de reculer très loin le régime d'affolement et d'autoriser ainsi des vitesses de rotation très élevées (. 10 000 trs/mn). La puissance et le rendement fourni par un moteur deviennent supérieurs.  [...]

 Le moteur à piston rotatif - Technique - Page 1.com

Le moteur à piston rotatif - Technique - Page 1.com

Ce mouvement, guidé et non commandé par des dentures, suffit donc à assurer, sans à-coups et en un seul tour, trois cycles complets. L'arbre de sortie moteur, comportant un excentrique sur lequel est monté le piston, tourne trois fois plus vite que ce dernier.  [...] L'écoulement de gaz. le cycle à 4 temps est obtenu sans organes de distribution (soupapes, ressorts, culbuteurs, tiges de culbuteur, poussoir, arbre à cames). L'écoulement des gaz, non laminé par le travail d'une soupape, s'effectue, contrairement à ce qui se passe sur un moteur classique, selon un mouvement continue, sons retour sur lui.  [...] La combustion. elle se fait à faible pression et à une durée Importante. Elle contribue à la douceur du fonctionnement et élimine les chocs existant sur un moteur classique. Dans un moteur classique, les gaz sont entraînés par le piston qui descend, rendant difficile la combustion complète du mélange.   [...]