Pignons + Arbre + Transmission + Vehicule + Moteur

 La transmission automatique - Technique - Page 1.com

La transmission automatique - Technique - Page 1.com

La transmission automatique est un système qui assume automatiquement les fonctions de l'embrayage et de la boite de vitesses. il en résulte un accouplement moteur- boite progressif et doux et une augmentation du couple transmis aux roues (au niveau de la boite).  [...] Une transmission automatique doit être dotée d'un système susceptible de sélectionner le meilleur rapport en relation avec la vitesse du véhicule et le régime supportable par le moteur. On respecte cette condition en reliant le dispositif soit avec les roues, soit avec l'arbre moteur, grâce à un régulateur centrifuge ou une pompe à huile.  [...] En plus de ses qualités de douceur et de progressivité, il offre aussi l'avantage de transmettre, au départ du véhicule, un couple supérieur à celui qu'il reçoit. En revanche, il ne garantit pas l'enclenchement complet quand le véhicule est en marche, étant donné qu'il fonctionne seulement lorsqu'il y a un certain cheminement entre les deux éléments qui le composent, par conséquent entre l'arbre de transmission et le moteur.  [...]

 La boite de vitesses - Technique - Page 2.com

La boite de vitesses - Technique - Page 2.com

Si l'on adopte un rapport de transmission élevé (rapport entre le nombre de tours du moteur et celui des roues), il sera possible d'utiliser le moteur à sa puissance maximale, tout en maintenant le véhicule à une vitesse réduite. De même, on pourra aussi faire tourner le moteur à des régimes supérieurs à no (c'est-à-dire dans la partie stable de la courbe du couple) même à des vitesses très réduites.  [...] Par contre, en utilisant un rapport de transmission faible, on pourra atteindre des vitesses élevées du véhicule, sans pour autant dépasser le régime maximal du moteur.  [...] Dans la position point mort, aucun des pignons de l'arbre auxiliaire n'engrenait avec ceux du secondaire. la transmission était ainsi interrompue et le véhicule pouvait être immobilisé, même avec le moteur en marche.  [...]

 Le servo-frein - Technique - Page 1.com

Le servo-frein - Technique - Page 1.com

Les servofreins les plus répandus sur les voitures automobiles sont du type dit à dépression, ainsi appelés parce qu'ils utilisent la dépression, créée dans le moteur, dans les conduits d'aspiration pour multiplier l'action de freinage.  [...] Une tubulure du dispositif est reliée au collecteur d'admission avec l'interposition d'une petite soupape de non-retour. une fois le moteur mis en marche, une dépression se crée dans le collecteur.  [...] Ce type de servofrein était utilisé au cours des années vingt sur un certain nombre de grosses voitures, telle la Rolls Royce. La force de freinage était fournie par un embrayage relié à l'arbre de transmission. L'entraînement dépendait de la vitesse de rotation de l'arbre de transmission, c'est-à-dire de celle du véhicule, et cessait lorsque la voiture était arrêtée.  [...]

 L'alternateur automobile - Technique - Page 2.com

L'alternateur automobile - Technique - Page 2.com

une automobile propulsée par un moteur électrique pourrait être équipée de deux groupes de batteries. le groupe N°1 chargé ferait tourner le moteur et un alternateur de rendement approprié serait entraîné,soit par courroie,soit par couplage à l'arbre de transmission ou aux roues.  [...] le courant produit par cet alternateur rechargerait le groupe de batteries N°2 qui deviendrait (par inversion) le groupe de propulsion lorsque le groupe N°1 serait déchargé. ce système pourrait-il augmenter utilement l'autonomie du véhicule avant recharge sur des bornes 220 volts il faudrait déterminer le rendement d'un tel système par essais en situation réelle, pour savoir si cette idée n'est pas du domaine de l'utopie.  [...] Bonjour,je désire installer un alternateur sur une type E 3,8 L avec le positif a la masse, quelles sont les précautions à prendre il y a t'il un spécialiste pour ce genre de galère. Merci Cordialement.   [...]

 La boite de vitesses - Technique - Page 3.com

La boite de vitesses - Technique - Page 3.com

Lorsque la vitesse n'est pas engrenée, il n'y a pas de transmission de puissance entre les deux pignons (l'un d'eux est fou). Au moment de la sélection du rapport, le pignon fou devient solidaire de son arbre au moyen d'un manchon (synchroniseur) fixé sur l'arbre lui-même par des cannelures et commandé par une fourchette.  [...] De cette façon, les pignons fous ont deux dentures différentes. l'une, périphérique, qui sert à transmettre le mouvement de l'arbre primaire au secondaire par l'entremise de l'arbre auxiliaire. l'autre, droite ou périphérique, pour le passage des vitesses.  [...] Dans ces types de boites, on adopte généralement des pignons à dents hélicoïdales. Ils sont plus silencieux que les pignons à dentures droites et distribuent la poussée sur une plus grande surface (ils provoquent aussi une poussée axiale). Les pignons des arbres primaire et secondaire sont aussi à dentures hélicoïdales dans un sens opposé à celui des pignons de l'arbre auxiliaire.  [...]

 Le moteur quatre temps - Technique - Page 1.com

Le moteur quatre temps - Technique - Page 1.com

En 1862, Etienne Lenoir met au point le premier véhicule auto-mobile mu à l'aide d'un moteur à combustion interne ( qui brûle le mélange air/carburant à l'intérieur de ses cylindres) Bien que ce soit Benz qui, en 1885 commercialisa la première automobile, c'est à Etienne Lenoir qu'on doit la mise au point de ce premier moteur.  [...] Un moteur est une boite étanche, creusée de plusieurs puits appelés cylindres dans lesquels montent de manière étanche des pistons métalliques. Ce mouvement de va et vient entraîne une manivelle (le vilebrequin) qui communique ensuite son mouvement rotatif à un arbre de transmission qui, lui même va communiquer sa rotation aux roues motrices.  [...] Le mélange explosif se trouve maintenant en haut du cylindre, dans la chambre de combustion. Le piston, entraîné par le mouvement du moteur, comprime le mélange. C'est le deuxième temps. la compression.  [...]

 Le freinage - Technique - Page 1.com

Le freinage - Technique - Page 1.com

Pendant la Seconde Guerre mondiale, quelques projets furent conçus pour des véhicules blindés ou des avions. Ces derniers devaient être capables de dissiper, après l'atterrissage, d'énormes quantités d'énergie cinétique.  [...] Un frein à disque se compose d'une partie fixe. l'étrier, solidaire des structures du véhicule, et d'une partie mobile. le disque, entraîné par la roue. L'étrier supporte les deux plaquettes qui, sous l'action d'une commande généralement hydraulique, pressent le disque, empêchant ainsi sa rotation.  [...] on peut investir sur le freinage, avec l'évolution technologique. j'ai une idée pour diminuer l'effort de freinage et supprimer totalement cette effort sur le disque ou sur le tambour c'est que voir, les efforts électromagnétiques, sur un axe au dessous de véhicule avec un train d'engrenage avec l'arbre de transmission, je travail sur se projet depuis peut de temps, et en vous donnera encore des nouvelles, merci hamadi formateur de mécanique auto a l'ista ofppt maroc.  [...]

 Le moteur boxer - Technique.com

Le moteur boxer - Technique.com

Le mot boxer, qui signifie boxeur, caractérise le mouvement particulier vers l'extérieur effectué par chaque piston. Il ne faut pas confondre ce type le moteur avec le moteur à pistons opposés, utilisé autrefois pour des deux-temps. Dans ce cas, chaque cylindre possède deux pistons coulissant dans des sens opposés.  [...] peut être favorable pour permettre l'obtention d'une moindre transmission des vibrations du moteur à la caisse. Avec l'augmentation du nombre des cylindres, la situation se présente toujours plus favorablement du point de vue de l'équilibrage (les quatre cylindres sont déjà complètement équilibrés en ce qui concerne le premier ordre).  [...] bonjour les moteurs boxer ( ALFA 33) sont des super moteur dynamique, et solide, mais demande de l'outillage spécial. et du savoir-faire. pour le démontage des bougies, et ou des culasses sur le véhicule. ALFA 33 17 IE 16V 137 CH DBLE arbre à cames.  [...]

 La distribution à quatre soupapes - Ernest Henri Technique.com

La distribution à quatre soupapes - Ernest Henri Technique.com

Le coup de crayon de l'ingénieur est magistral et, si l'on peut dire, prophétique. Partant d'un gros monobloc borgne, il dessine une distribution à quatre soupapes par cylindres (formant un angle de 45° entre l'admission et l'échappement) et commandée par deux arbres actionnant directement les queues de soupapes.  [...] Les deux arbres étaient cette fois entraînés par une cascade de pignons et non plus par un arbre vertical avec renvoi d'angle. Avec ce moteur, Jules Goux remportera le Grand Prix d'Amérique à Indianapolis en 1913. Une victoire qui ne passa pas inaperçue. L'aventure de Peugeot aux USA n'était pas terminée, puisque, l'année suivante, Duray finit en seconde position dans la même épreuve et que nombre de Peugeot de G.  [...] Les Moteurs Ballot, qui n'avaient jamais construit ni voitures ni bolides de course, conserveront une belle notoriété avec les 8 cylindres double arbre dus à Ernest Henri, ingénieur hors pair qui sombrera pourtant dans la misère.  [...]

 La direction - Technique - Page 1.com

La direction - Technique - Page 1.com

Les pneumatiques sont un premier élément à considérer. Au braquage des roues, la force centrifuge provoque une modification de la trajectoire appelée 'dérive'. La trajectoire effectivement décrite par chaque pneumatique s'écarte donc de la courbe théorique et le centre instantané de rotation réel du véhicule est déplacé.  [...] En effet, on note également une interaction entre la direction et la transmission dans les cas de véhicules à traction avant. Pour assurer une transmission régulière des couples moteurs aux roues, indépendamment de l'angle de braquage, il est indispensable de monter le demi-arbre avec des joints homocinétiques sans lesquels les roues seraient sujettes, lorsqu'elles ont une orientation angulaire, à des accélérations et à des décélérations angulaires continuelles.  [...] Le conducteur perçoit l'action perturbatrice au volant et peut évaluer les modifications de la trajectoire réelle. En analysant ces facteurs, en premier lieu par l'observation visuelle et en second lieu par l'observation de la réaction mécanique du véhicule et par la confrontation avec la trajectoire désirée, le conducteur décide de la correction à donner au volant.  [...]