Fonctionnement + Piston + Soupape

 La distribution - Technique - Page 3.com

La distribution - Technique - Page 3.com

De plus, l'ouverture de la soupape sera retardée en fonction de l'angle correspondant au rattrapage du jeu, et la fermeture sera avancée dans les mêmes conditions. On remédie à ces inconvénients par la modification des profils de la première partie de la rampe d'ouverture en les usinant avec une inclinaison moins accentuée pour limiter la vitesse du choc.  [...] Il s'agit de petits cylindres remplis d'huile, fermés par un petit piston qui commande la tige de soupape. Le cylindre communique avec le circuit de graissage. L'huile ne peut entrer (mais non sortir du cylindre) que grâce à une soupape unilatérale.  [...] S'il existe un certain jeu à la fermeture de la soupape entre la tige et le petit piston, l'huile afflue dans le cylindre en déplaçant le piston, ce qui rattrape automatiquement le jeu. Cette solution assure le silence de fonctionnement, mais elle ne peut être adaptée sur des moteurs rapides ou de compétition.  [...]

 Les soupapes - Technique - Page 2.com

Les soupapes - Technique - Page 2.com

Dans tous les cas, le jeu dépend des coefficients de dilatation de la soupape et de toute la chaîne cinématique de la distribution. Le dimensionnement des soupapes s'étudie sur la base de deux critères. l'un aérodynamique, qui détermine la section de passage et la vitesse du mélange en fonction du remplissage et de l'échappement les plus opportuns dans les diverses conditions de fonctionnement.  [...] Pour obtenir la vitesse moyenne des gaz, comprise entre 80 et 120 m/s, qui assure un bon fonctionnement, on détermine le diamétre de la soupape à partir du diamètre du piston et de sa vitesse moyenne. Des coefficients adéquats tiennent compte des écarts du phénomène réel par rapport à cette loi simple.  [...] En revanche, des chambres triangulaires ou hémisphériques permettent d'augmenter le rapport des diamètres de soupapes au diamètre du piston. Si l'on a besoin de diamètres plus élevés, on double le nombre des soupapes, pratique courante pour certains moteurs de course et, plus rarement, pour quelques voitures de tourisme.  [...]

Le servo-frein - Technique - Page 3.com

Sous l'action du ressort, la membrane ainsi que le petit arbre reviennent à leur position de repos en annulant la pression hydraulique dans le deuxième étage de la pompe et en faisant cesser l'action de freinage. En même temps, sous l'effet de l'aspiration du moteur, la dépression maximale, atteinte par ce dernier au cours de son fonctionnement, se rétablit dans toutes les chambres.  [...] Les causes de mauvais fonctionnement d'un servofrein peuvent être nombreuses. Il faut surtout vérifier. le groupe de réglage, la soupape de non-retour et le diaphragme placé à l'intérieur du corps principal et veiller tout particulièrement, dans le groupe de réglage, au fonctionnement de l'entrée de l'air, à l'état de la membrane, au fonctionnement du petit piston de commande de la soupape, aux éventuelles fuites (dans la chambre au bas de la membrane il ne doit pas y avoir de traces de liquide de freins).  [...] Une autre source de mauvais fonctionnement est la mauvaise étanchéité des conduits de caoutchouc reliant le servofrein au collecteur d'admission et le groupe de réglage au corps principal.  [...]

 Le moteur à deux temps - Technique - Page 1.com

Le moteur à deux temps - Technique - Page 1.com

Bien que le terme deux-temps évoque surtout un moteur à essence, il faut souligner que certains diesels fonctionnent aussi selon ce principe. Au niveau du fonctionnement, il n'existe pas de distinction fondamentale entre un deux-temps et un quatre-temps puisqu'on y retrouve les quatre phases classiques (admission, compression, détente, échappement), mais agencées de façon différente.  [...] Pour réaliser cette phase, appelée balayage. il faut comprimer les gaz frais. Ceci peut être réalisé par un compresseur extérieur ou par un carter- pompe. Signalons, enfin, que le fonctionnement de ces moteurs n'exclut pas l'utilisation de soupapes (commandées ou automatiques).  [...] De son côté, Karl Benz étudia de 1878 à 1880 un moteur à gaz à compression dans le carter. mais son fonctionnement incertain fit qu'il abandonna les recherches. Quelques années plus tard, en 1890, les constructeurs anglais Day and Sons construisaient le premier moteur sans soupape à carter-pompe et pistons à déflecteurs, qui peut être considéré comme le premier deux-temps moderne.  [...]

 La distribution à quatre soupapes - La P.M.E Technique.com

La distribution à quatre soupapes - La P.M.E Technique.com

Dépassant le débat entre la durée angulaire d'ouverture et le diamètre des soupapes (diamètre qui détermine le débit des gaz en fonction de la hauteur de levée et de l'angle de portée), ce sont les mouvements de la colonne gazeuse qui posent de rudes problèmes de mise au point.  [...] On sait que le mélange est sujet à des désordres dans son écoulement suite au travail des soupapes. En revanche, on peut profiter de ces désordres pour créer une surpression judicieusement placée, à savoir devant la soupape qui doit s'ouvrir. Cette surpression s'ajoute à la dépression du piston pour remplir pleinement le cylindre.  [...] En ce qui concerne les voitures de production, une Testarossa donne 12,6 pour 79 ch/l, alors qu'une Countach donne le même chiffre pour 89 ch/l. c'est dire si, contrairement aux apparences, la première respire bien. Une Golf 16 S donne 12, une Golf 8 soupapes 10.  [...]

 Les amortisseurs - Technique - Page 2.com

Les amortisseurs - Technique - Page 2.com

Compression. le piston (9) comprime l'huile dans la chambre inférieure, ce qui la refoule dans la chambre supérieure par les orifices (4) et la soupape (8). Une partie de l'huile est également refoulée dans la chambre de réserve autour du cylindre (3) par la soupape de compression (6).  [...] Cette soupape est aussi conçue de façon à maintenir une surpression dans la chambre supérieure. Au cours de cette phase, les soupapes de refoulement lsl et de compensation (10) restent fermées. Détente. Le piston (9) comprime l'huile dans la partie supérieure du cylindre.  [...] Il n'existe pas de chambre de réserve autour du cylindre. celle-ci n'est pas nécessaire. En effet, les variations de volume dues à l'entrée ou à la sortie de la tige et aux dilatations provoquées par les variations de température pendant le fonctionnement de l'amortisseur, sont immédiatement compensées par la variation de volume de la chambre pneumatique.  [...]

 La distribution - Technique - Page 4.com

La distribution - Technique - Page 4.com

Ainsi, la soupape d'admission ne s'ouvrira pas au P.M.H., c'est-à-dire au début de la phase d'admission (comme cela suffirait dans un moteur tournant très lentement), mais quelques degrés avant afin que le conduit soit déjà en communication avec le cylindre au moment où le piston commence sa course descendante.  [...] - Un déplacement à vitesse constante correspondant à la reprise du jeu de fonctionnement, c'est-à-dire se poursuivant jusqu'au moment du contact came-poussoir.  [...] Le moteur Wankel ne possède pas de soupapes. La distribution est effectuée par le piston qui découvre les ouvertures d'admission et d'échappement pratiquées dans le trochoïde (moteur NSU). Dans le moteur Mazda, l'aspiration est latérale, l'échappement est périphérique mais toujours découvert par le piston.  [...]

 Les amortisseurs - Technique - Page 1.com

Les amortisseurs - Technique - Page 1.com

Le passage de l'huile était réglé par des soupapes tarées qui augmentaient l'effet de freinage dans la phase de détente. Cet amortisseur fonctionnait à la façon d'une pompe aspirante et refoulante.  [...] Ils sont constitués d'un corps cylindrique fixe dans lequel se déplace un piston solidaire de la partie mobile de la suspension. Lorsque le ressort de suspension est tendu, le piston peut remonter grâce à des soupapes automatiques autorisant le passage de l'huile dans la chambre inférieure.  [...] Lorsque le ressort se détend, le piston refoule l'huile à travers une soupape tarée qui freine le rebondissement. L'amortisseur hydraulique incorporé à la suspension avant est employé dans les suspensions du type McPherson adoptées en premier lieu par Ford et, par la suite, par de nombreux constructeurs (Peugeot, Alfa Romeo, etc.  [...]

 Les soupapes - Technique - Page 4.com

Les soupapes - Technique - Page 4.com

L'opération part d'une bille d'un diamètre correspondant environ aux deux tiers de celui de la tête. par extrusion, on forme la tête et la tige, et une opération ultérieure de calibrage prépare ensuite la soupape aux opérations d'usinage par enlèvement de copeaux.  [...] Les sièges de soupape sont réalisés le plus souvent avec des anneaux monoblocs en fonte perlitique rapportés dans la culasse. On obtient un contact parfait entre les surfaces d'étanchéité par rodage. Cette opération de finition n'est utilisée communément que pour les moteurs de grande classe et elle est désormais éliminée pour les moteurs de grande série.  [...] Dans certains cas, cependant, il suffit d'un sur-régime pour faire battre la soupape contre le piston et l'endommager d'une façon irréparable.  [...]

 Les soupapes - Technique - Page 3.com

Les soupapes - Technique - Page 3.com

dans les moteurs les plus sollicités à cycle Beau de Rochas, on atteint 800 °C. dans les diesels, la température doit être inférieure à 700 °C, car les gaz d'échappement sont plus corrosifs et leur attaque est favorisée par la température. Entrent également en considération des données de caractère économique qui imposent pour ces moteurs une plus grande longévité des soupapes.  [...] La chaleur que la soupape reçoit des gaz chauds est évacuée à environ 75 % par le siège. Une rotation lente de la soupape en fonctionnement permet d'uniformiser sur le pourtour de ce dernier à la fois la température et l'usure. La température moyenne de la tige est inférieure à 400 °C et la quantité de chaleur transmise à la culasse par l'intermédiaire du guide de soupape représente les 25 % restants.  [...] Pour mieux évacuer la chaleur transmise par l'intermédiaire de la tige, il ne convient pas d'en augmenter le diamètre, car on en augmenterait également le poids, mais on peut changer le mode de transmission. Cette solution prévoit des tiges creuses et partiellement remplies de sodium ou de sels de lithium et de potassium qui, fondant à basse température, sont violemment agités, pendant le fonctionnement, entre la tête et la tige, provoquant ainsi un refroidissement plus énergique.  [...]