Chambre principale + Piston + Culasse

 La chambre de combustion - Technique - Page 2.com

La chambre de combustion - Technique - Page 2.com

- Les chambres Rover. La soupape d'admission est en tête, tandis que celle d'échappement est latérale. La chambre a ainsi une forme sensiblement hémisphérique. La culasse est plate et le piston comporte une saillie en forme de V.  [...] Les chambres auxiliaires ont pour but d'augmenter la turbulence pour obtenir la combustion totale du gas-oil injecté. Les préchambres ont des formes diverses. cylindrique, conique ou sphérique, tandis que la chambre principale comprise entre le piston et la culasse est cylindrique.  [...] Certaines chambres de précombustion, destinées surtout aux moteurs rapides, sont à haute turbulence. Elles différent des autres chambres par la disposition du canal de communication avec le cylindre, qui est tangentiel à la chambre principale. Cette situation provoque une turbulence élevée, laquelle rend possible l'utilisation d'injecteurs à jet unique ou à pression réduite.  [...]

 La chambre de combustion - Technique - Page 1.com

La chambre de combustion - Technique - Page 1.com

La chambre de combustion est l'espace ménagé dans la culasse ou le piston pour la combustion du mélange air-carburant dans les moteurs à combustion interne. La chambre de combustion, appelée parfois improprement chambre d'explosion, est comprise entre la tête du piston au point mort haut et la culasse.  [...] - La forme du piston (tête bombée ou creusée) pour augmenter la chambre de combustion et obtenir une combustion complète et homogène, sans risque de pré-allumage ou détonation.  [...] Cette solution réduit de façon sensible le parcours du front de flamme. Pour accroître le rapport volumétrique, on a doté le piston, initialement plat, d'une tête bombée, augmentant ainsi la surface d'échange thermique. Il existe de nombreuses variantes de chambres hémisphériques, ainsi les moteurs BMW possèdent des chambres trisphériques, le groupe de la Peugeot 104 a une chambre bisphèrique, etc.  [...]

 Le moteur diesel - Technique - Page 4.com

Le moteur diesel - Technique - Page 4.com

Ces moteurs se caractérisent par un rapport pression maximale pression moyenne relativement élevé, ce qui se traduit par un fonctionnement brutal. Le principe de la chambre d'allumage auxiliaire a été appliqué pour la première fois par la Benz Motorenfabrik.  [...] Le combustible s'y enflamme et brûle partiellement, créant des mouvements de turbulence qui poussent la charge dans la chambre principale. Dans le conduit chambre-cylindre la turbulence augmente, ce qui facilite le mélange du combustible avec l'air.  [...] Des perfectionnements ultérieurs de ce principe conduisirent aux chambres Ricardo-Comet (réalisée de préférence dans le piston) qui sont encore actuellement très répandues.  [...]

 Les amortisseurs - Technique - Page 2.com

Les amortisseurs - Technique - Page 2.com

Compression. le piston (9) comprime l'huile dans la chambre inférieure, ce qui la refoule dans la chambre supérieure par les orifices (4) et la soupape (8). Une partie de l'huile est également refoulée dans la chambre de réserve autour du cylindre (3) par la soupape de compression (6).  [...] Cette soupape est aussi conçue de façon à maintenir une surpression dans la chambre supérieure. Au cours de cette phase, les soupapes de refoulement lsl et de compensation (10) restent fermées. Détente. Le piston (9) comprime l'huile dans la partie supérieure du cylindre.  [...] - Les amortisseurs oléopneumatiques. Un progrès a été apporté dans la technique des amortisseurs avec la réalisation des modèles hydropneumatiques télescopiques, appelés également monotubes. Ces amortisseurs (fabriqués initialement par De Carbon) sont constitués par un ensemble cylindre-piston, comme les modèles télescopiques classiques, mais comportent une chambre contenant de l'azote comprimé.  [...]

Le servo-frein - Technique - Page 3.com

En appuyant fortement sur la pédale, on provoque également l'ouverture de la soupape d'air et celui-ci commence à envahir la chambre postérieure du servofrein. La pression atmosphérique étant supérieure à la dépression existant dans le collecteur d'aspiration, la membrane se déplace en poussant la tige qui, à son tour, commande le piston de la pompe.  [...] Les causes de mauvais fonctionnement d'un servofrein peuvent être nombreuses. Il faut surtout vérifier. le groupe de réglage, la soupape de non-retour et le diaphragme placé à l'intérieur du corps principal et veiller tout particulièrement, dans le groupe de réglage, au fonctionnement de l'entrée de l'air, à l'état de la membrane, au fonctionnement du petit piston de commande de la soupape, aux éventuelles fuites (dans la chambre au bas de la membrane il ne doit pas y avoir de traces de liquide de freins).  [...] L'effet du servofrein peut être augmenté en adoptant un corps et une membrane de plus grandes dimensions. très souvent, en effet, la puissance du servofrein est désignée par le diamètre externe du corps principal, exprimé en pouces. Le servofrein peut être relié au circuit hydraulique.  [...]

 Les amortisseurs - Technique - Page 1.com

Les amortisseurs - Technique - Page 1.com

- Les amortisseurs hydrauliques à palettes (ou à tambour), constitués par un corps cylindrique dans lequel tournait, dans des conditions d'étanchéité, une palette. Un bras relié à l'essieu était fixé rigidement à celle-ci. Le mouvement du ressort provoquait la rotation de la palette immergée dans un bain d'huile.   [...] - Les amortisseurs hydrauliques à levier, constitués par un corps cylindrique rempli d'huile dans lequel se déplace un piston commandé par un culbuteur solidaire d'un levier relié à la suspension. Sur l'Austin A 40 et sur la Morris Marina, cet amortisseur était partie intégrante de la suspension avant.  [...] Ils sont constitués d'un corps cylindrique fixe dans lequel se déplace un piston solidaire de la partie mobile de la suspension. Lorsque le ressort de suspension est tendu, le piston peut remonter grâce à des soupapes automatiques autorisant le passage de l'huile dans la chambre inférieure.  [...]

 Le moteur à deux temps - Technique - Page 4.com

Le moteur à deux temps - Technique - Page 4.com

- Le balayage à courant transversal. Retenu pendant plus de trente ans sur la quasi-totalité des réalisations, il est caractérisé par la position de la lumière d'admission, dans le carter, en face de la lumière d'échappement. Le piston possède un déflecteur qui, durant le transfert, dévie les gaz frais vers le haut du cylindre.  [...] Le poids élevé du piston, la forme peu rationnelle de la chambre de combustion et le caractère incertain de la trajectoire suivie par les gaz frais ont fait abandonner ce système, auquel on préfère aujourd'hui le balayage tangentiel.  [...] Le courant de balayage passe sur la tête du piston. puis remonte vers la culasse. Dans certains cas. les lumières sont disposées sur toute la circonférence du cylindre. le courant suit alors une trajectoire ascendante dans l'axe même du cylindre et redescend par les parois vers les lumières d'échappement.  [...]

 La Quasiturbine - Technique - Page 3.com

La Quasiturbine - Technique - Page 3.com

Alors que la plupart des moteurs rotatifs sont basés sur le principe de la variation de volume entre une courbe et une corde mobile, ce nouveau concept moteur utilise un rotor à sept degrés de liberté X, Y,, ø1, ø2, ø3, ø4 piégé dans le contour intérieur d'un boîtier moteur, et ne requérant pas d'arbre ou support central.  [...] Une réduction plus rapide dans la chambre de combustion de la température, de la pression et du temps de confinement conduit à une production moindre de NOx, et à un moindre transfert de chaleur vers le bloc moteur, le tout accroissant la densité de puissance et l'efficacité au-delà du moteur à piston.  [...] Plusieurs autres concepts moteur présentent des défauts de même nature, et bien qu'ils tournent puissamment, ils sont en fait inaptes à concurrencer le moteur à pistons.  [...]

 La culasse - Technique - Page 3.com

La culasse - Technique - Page 3.com

Ce moteur, appelé CVCC (Compound Vortex Controlled Combustion) est du type à turbulence contrôlée. il comporte deux chambres de combustion séparées, l'admission s'effectuant simultanément par les deux soupapes. Dans l'étude d'une culasse destinée à un moteur à combustion interne moderne, on s'efforce d'atteindre trois buts principaux.  [...] En général, on étudie la forme et l'inclinaison des conduits d'admission et d'échappement de façon à créer la plus grande turbulence possible dans la chambre de combustion sans toutefois diminuer la vitesse d'introduction des gaz, donc le taux de remplissage.  [...] Signalons aussi que, souvent, la forme de la chambre est conditionnée par les exigences de l'usinage et la nécessité de réaliser une économie dans sa fabrication. Ainsi, pour simplifier la culasse de l'Alfa Romeo Alfasud, on lui a donné une forme absolument plate, les chambres de combustion étant entièrement creusées dans les pistons.  [...]

 Les soupapes - Technique - Page 3.com

Les soupapes - Technique - Page 3.com

En pratique, le débit réel du mélange à l'admission se rapproche d'autant plus de la valeur idéale que ce rapport est plus élevé, et il atteint sa valeur maximale lorsque le rapport tend vers 0,25. La température maximale supportée par les soupapes est analogue à celle qui règne dans la partie centrale de la culasse, au voisinage de la chambre de combustion.  [...] La chaleur que la soupape reçoit des gaz chauds est évacuée à environ 75 % par le siège. Une rotation lente de la soupape en fonctionnement permet d'uniformiser sur le pourtour de ce dernier à la fois la température et l'usure. La température moyenne de la tige est inférieure à 400 °C et la quantité de chaleur transmise à la culasse par l'intermédiaire du guide de soupape représente  [...] Pour mieux évacuer la chaleur transmise par l'intermédiaire de la tige, il ne convient pas d'en augmenter le diamètre, car on en augmenterait également le poids, mais on peut changer le mode de transmission. Cette solution prévoit des tiges creuses et partiellement remplies de sodium ou de sels de lithium et de potassium qui, fondant à basse température, sont violemment agités, pendant le fonctionnement, entre la tête et la tige, provoquant ainsi un refroidissement plus énergique.   [...]